vendredi 5 février 2016

Schengen est-il compatible avec la lutte antiterroriste ?


« Si nous voulons éviter que Schengen ne s’effondre, dans un contexte où les menaces sur la libre circulation se font de plus en plus entendre, compte tenu de la situation migratoire et du danger terroriste, il faut agir vite, très vite, et ne pas avoir la main qui tremble ».
Les récents propos du ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, sonnent comme un avertissement et illustrent la détermination du gouvernement face au péril que fait peser le terrorisme non seulement sur la France, mais aussi sur Schengen.

Schengen, en tant qu’espace de libre circulation, semble être à la fois la victime et le vecteur du terrorisme : victime car le rétablissement des contrôles aux frontières de manière durable signerait la « mort de Schengen », vecteur car cet espace de libre circulation permettrait une mobilité accrue des terroristes.
Dans ce contexte, une question mérite d’être posée : Schengen est-il compatible avec la lutte antiterroriste ?

LIRE LA SUITE gratuitement sur The Conversation (le site de vulgarisation universitaire)

(article écrit par securiteinterieure.fr sur The Conversation) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

remarques et suggestions à formuler à securiteinterieure [à] securiteinterieure.fr

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.