lundi 6 octobre 2014

Faux monnayage de l'euro : un bilan satisfaisant du Programme européen "Périclès"


La Commission a présenté un rapport faisant état des résultats satisfaisants quant à l'exécution du programme Périclès consacré à la protection de l’euro au cours de la période 2006-2013. Ce document fait écho aux travaux relatifs à la directive visant à rapprocher davantage les législations pénales nationales dans ce domaine (à lire sur securiteinterieure.fr : Une directive pour renforcer la lutte contre la contrefaçon de l'euro).

source de l'image


Quel est le résultat du programme Périclès ?

La plupart des actions mises en œuvre au cours de la période 2006-2013 étaient des séminaires, des formations/ateliers et des échanges de personnel.
Pericles a financé 113 projets au cours de la période 2006-2013. Parmi ceux-ci, 72 émanaient des autorités compétentes des États membres, tandis que 41 étaient des initiatives de la Commission/de l’OLAF.

Le rapport indique que la mise en œuvre de ce programme a reflété le grand intérêt porté par les États membres à la protection de l’euro contre la contrefaçon.
Dans une communication, la Commission avait déjà clairement indiqué que les résultats généraux de l’évaluation réalisée en 2013 étaient très positifs. Les organisateurs des actions Pericles de même que les participants à ces dernières ont pleinement souscrit au programme Pericles et se sont exprimés en faveur de sa poursuite après 2013.

Et qu'est-ce que Périclès ?

Le programme «Pericles» est un programme d’action en matière d’échanges, d’assistance et de formation pour la protection de l’euro contre le faux monnayage. Il a été établi par une décision du Conseil du 17 décembre 2001 pour une période de quatre ans (du 1er janvier 2002 au 31 décembre 2005). Cette décision a été modifiée par deux décisions du Conseil: la décision  du 30 janvier 2006 et la décision du 20 novembre 2006 qui a prolongé la durée du programme jusqu’au 31 décembre 2013.

Sur la base du montant de référence de 1 millions d'euros pour 2006 et près de 7 millions d'euros pour la période 2007-2013, les crédits annuels autorisés dans le cadre du programme Pericles s’élevaient à 1 million d'euros par an.

synthèse du rapport Périclès par securiteinterieure.fr


A lire aussi sur securiteinterieure.fr :



suivez securiteinterieure.fr sur twitter : securitepointfr


retour au sommaire de securiteinterieure.fr

securiteinterieure.fr
le site de référence sur la sécurité intérieure


page principale :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

remarques et suggestions à formuler à securiteinterieure [à] securiteinterieure.fr

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.