dimanche 26 août 2012

Bientôt un robot géant pour assurer la sécurité intérieure ?



L'information agite davantage le monde des geeks que celui des policiers et des militaires. Il faut dire que la nouveauté au cœur de l'attention n'est pas crédible à en croire le contenu de la vidéo officielle et le lieu de présentation de ce nouveau Transformer de la sécurité, un festival pour mangas et autres objets japonais. Néanmoins, ce "coup de pub" qui relève davantage de l'intox que de l'info, mérite d'être évoqué, tant la réalité pourrait très bientôt rejoindre la fiction.

De quoi s'agit-il ? De Kuratas, Robot géant pilotable par un humain. Cet engin de 4 mètres de haut est censé être conçu et produit par la société japonaise Suidobashi.





Présenté au salon international Wonder Festival de Shiba, ce petit bijou de technologie (ou plutôt cette œuvre d'art) serait  disponible en différents coloris, avec options et pour la modique somme de 1,35 millions de dollars US. Voici une petite démonstration du pilotage du robot.






Notez au passage une véritable évolution dans l'égalité homme - femme : contrairement aux véhicules traditionnels, entourés habituellement de jeunes filles aux tenues affriolantes et aux postures lascives, le sexe féminin se trouve aux commandes.

Cette seconde vidéo mérite de s'attarder quelques instants car elle présente l'équipement du robot. Parmi les fonctionnalités, le lanceur Hohas qui se présente comme une batterie anti-missiles. Idéal pour le maintien de l'ordre, Hohas est un lanceur d'armes non létales (ANL) telles que des bombes lacrymogènes ou de balles à caoutchouc.
Surtout, Hohas est "environment friendly" d'après la présentation. Il est donc possible de faire du maintien de l'ordre dans le respect de la nature !

Le meilleur est encore à venir : Kuratas, contrôlable par smartphone, dispose d'une autre arme inspirée de Terminator ou de Star Wars, une mitrailleuse lourde (en réalité 2 mitrailleuses rotatives fixées aux bras du robot), capable de tirer 6000 coups / minute. Doté d'un dispositif de verrouillage de cible, il peut mettre en joue n'importe quel individu ("ennemy target") se trouvant à sa portée. Celui-ci est alors incapable de s'enfuir. La mitrailleuse s'enclenche grâce à un sourire du pilote (notez au passage celui ravissant de la charmante jeune fille aux commandes).
Mise en garde cependant de la vidéo : une crise de fou rire peut engendrer un acte de folie meurtrière ("shooting spree"). Le pilote doit donc rester sérieux et concentré sur sa cible sous peine de faire de gros dégâts humains dans la foule (heureusement que le robot n'emploie que des ANL !).

Enfin, dernier conseil du reportage pour pilote débutant : eu égard à la hauteur de la machine, il est fortement recommandé de s'agripper aux poignées pour descendre, sous peine de chuter lourdement et donc de se blesser !

Ce reportage, qui manie séduction et dérision, peut laisser songeur à plus d'un titre. Il s'inscrit néanmoins dans la perspective de l'utilisation intensive des nouvelles technologies dans la sécurité. Verra-t-on un jour des ersatz de Kuratas se déployer pour pacifier les quartiers sensibles et mettre fin aux violences urbaines ? Les émeutes comme celle d'Amiens ne seraient-elles qu'un lointain souvenir avec ces robots du futur suréquipés ?

Verra-t-on un jour des robots assurer aussi la protection des frontières de l'Union ? Pour l'heure, les Etats-Unis ont développé une moto volante dans cette optique de sécurisation des frontières.






La première du genre vient d'être testée dans le désert du Mojave. Créée par la société Aeroflex, elle sera destinée à assurer la la protection de la frontière USA-Mexique.


A consulter sur securiteinterieure.fr :


retour au sommaire de securiteinterieure.fr

securiteinterieure.fr
LE site de référence sur la sécurité intérieure


page principale :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

remarques et suggestions à formuler à securiteinterieure [à] securiteinterieure.fr

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.