lundi 28 novembre 2011

Les Français davantage préoccupés par la petite délinquance que par la pauvreté et la crise économique



Quatre citoyens de l’Union sur dix pensent que l’UE doit renforcer son arsenal contre la criminalité, le terrorisme et l’extrémisme. C’est ce que révèle un sondage Eurobaromètre spécial publié par la Commission européenne sur la sécurité intérieure.

Les principaux défis à la sécurité européenne, identifiés par au moins un Européen sur cinq, sont les crises économiques et financières (34%), le terrorisme (33%), et le crime organisé (21%). La pauvreté, l'immigration irrégulière, la corruption, les questions environnementales / changement climatique, les catastrophes naturelles et nucléaires et la sécurité des frontières de l'UE ont également été cités par environ 18% des sondés.

Les principaux défis à la sécurité nationale, identifiés par au moins un Européen sur cinq, sont les crises économiques et financières (33%), le terrorisme (25%), de la pauvreté (24%), et le crime organisé (22%). Environ 18% des citoyens interrogés ont aussi mentionné la corruption, l'immigration irrégulière, la délinquance, les catastrophes naturelles, les questions environnementales / changement climatique et la cybercriminalité.

Quatre Européens sur dix veulent que l'UE fasse davantage pour lutter contre ces menaces.

La cybercriminalité est considérée comme le défi susceptibles de prendre
le plus d'importance au cours des trois prochaines années (63%). Elle est suivie par le crime organisé (57%), les catastrophes naturelles (54%) et le terrorisme (51%). Un sondé sur quatre pense que la sécurité des frontières de l'UE sera un défi croissant pour l'Union européenne en matière de sécurité au cours des trois prochaines années.

(synthèse des communiqués par les soins de securiteinterieure.fr)


L'avis de securiteinterieure.fr :

il ressort de la fiche française que les Français sont plus préoccupés par la petite délinquance (31%) que par la pauvreté (20%) et davantage par le terrorisme (16%) que par la crise économique (15%). Que l'on juge ces sujets de préoccupation légitimes ou non, voilà qui devrait faire réfléchir nos hommes politiques pour le thème à venir de la campagne présidentielle...



retour au sommaire de securiteinterieure.fr


page principale :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

remarques et suggestions à formuler à securiteinterieure [à] securiteinterieure.fr

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.