vendredi 3 mai 2013

La menace terroriste s'aggrave en Europe selon un rapport d'Europol (TE-SAT 2013)


D'après le rapport de l’office européen de police, la menace terroriste reste forte et diversifiée en Europe. Selon ce rapport d’Europol, dit TE-SAT 2013, le nombre total d'attaques terroristes et d'arrestations a augmenté de façon significative en 2012 dans l’Union. La tendance terroriste est plutôt à de petits groupes basés dans l'UE et à des terroristes agissant seuls.

Les principaux chiffres pour 2012 sont les suivants:
  • 219 attaques terroristes dans les Etats membres de l'UE (contre 174 en 2011);
  • 537 personnes arrêtées dans l'UE pour des infractions liées au terrorisme (contre 484 en 2011);
  • 17 personnes sont mortes à la suite des attaques terroristes dans l'Union européenne;
  • 400 personnes impliquées dans des procédures judiciaires pour terrorisme.

La majorité des décès ont été le résultat de deux incidents : un attentat à la bombe à l'aéroport de Burgas en Bulgarie et la fusillade par un tireur isolé en France. Ces deux incidents ont coûté la vie à 14 personnes en 2012.

Pendant ce temps, un nombre croissant de citoyens européens radicalisés se sont rendus dans des régions en conflit pour s'engager dans des activités terroristes. La guerre civile en cours en Syrie a attiré une partie d’entre eux. Leur nombre est d’ailleurs en nette augmentation.

Quant à la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, la menace terroriste est importante pour l’UE. Deux ans après les soulèvements du «printemps arabe», cette situation reste en effet très instable.

Pour ce qui est d’Internet, il reste une plate-forme de communication essentielle pour les organisations terroristes et pour leurs sympathisants. Il permet un accès aisé et ciblé à une audience mondiale et ce, dans l'anonymat.

Le rapport note un nombre accru d'incidents liés aux armes à feu dans l'UE en 2012. Le plus important impliquait un homme agissant pour des motivations religieuses et qui a tué sept personnes en France à Montauban. Dans le cadre d’enquêtes séparées, des armes et des munitions ont également été trouvées auprès de cellules terroristes ayant des motivations religieuse en 2012.

En outre, des terroristes d'extrême droite et des extrémistes violents ont également été trouvés en possession d’importantes quantités d'armes à feu et de munitions. Le rapport observe que l'utilisation d'armes a d’ailleurs augmenté ces dernières années.

Reste que les conditions économiques actuelles de l'UE ne semblent pas avoir eu un impact négatif significatif sur la situation globale du terrorisme et de l'extrémisme violent.
Les attaques et les manifestations violentes semblent avoir été relativement sporadiques bien que des fonctionnaires et des bâtiments du gouvernement et des institutions financières aient  été pris pour cible dans certains États membres de l'UE en 2012. Elles sont le fait principalement d’anarchistes et de militants d’extrême-gauche.

(synthèse du rapport et du communiqué par securiteinterieure.fr)


A visionner aussi la présentation du rapport sur Youtube :



Et pour aller plus loin sur securiteinterieure.fr :

De même que les :
retour au sommaire de securiteinterieure.fr

securiteinterieure.fr
LE site de référence sur la sécurité intérieure


page principale :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

remarques et suggestions à formuler à securiteinterieure [à] securiteinterieure.fr

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.