Pages

dimanche 16 juin 2019

Agence européenne des drogues : une extension de ses pouvoirs sur l’alcool, le tabac, les médicaments et les jeux d’argent en question


Une évaluation a été menée concernant l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et il en ressort que cette structure fonctionne bien. Ceci dit, il est possible d’apporter d’autres améliorations dans plusieurs domaines :
  • en matière d’évolutions technologiques (notamment en ce qui concerne les outils informatiques),
  • de disponibilité de produits plus prospectifs,
  • de relation avec la communauté scientifique et les praticiens généralistes,
  • de sensibilisation du grand public,
  • de fourniture de données sur le plan de la comparabilité.

Qu’est-ce que l’OEDT et pourquoi cette évaluation ?  

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies a été créé en 1993. Il s’agit d’une des agences décentralisées de l’U. Sil repose sur un règlement de 2006. Son objectif consiste à fournir à l’UE et à ses États membres des informations factuelles, objectives, fiables et comparables au niveau européen sur les drogues et les toxicomanies. Les missions principales de l’agence consistent :
  • à collecter et à analyser les données existantes,
  • à améliorer la méthodologie de comparaison des données,
  • à diffuser les données et à coopérer avec des organismes et des organisations européens et internationaux ainsi qu’avec des pays tiers.
L’agence fait office de centre d’excellence en matière de fourniture d’informations sur le phénomène des drogues, non seulement en Europe, mais aussi à l’échelle internationale.

Une évaluation externe de l’Observatoire est prévu par le règlement tous les six ans. L’évaluation précédente a été effectuée en 2011/2012. Cette nouvelle évaluation a été lancée fin 2017 et s’est déroulée en 2018.

Quel est le bilan

La conclusion générale de l’évaluation est que l’agence est reconnue comme un centre d’excellence en Europe et dans le monde. Les informations produites sont jugées factuelles, objectives, fiables et solides. Les activités de l’agence sont utiles à l’échelle européenne et, à des degrés divers, au niveau national. Ses travaux sont cohérents avec les objectifs de la politique antidrogue de l’UE et avec les travaux des institutions de l’UE, d’autres agences de l’UE et d’organisations internationales. Les travaux de l’agence sont empreints d’une forte valeur ajoutée de l’UE. Outre les points d’améliorations évoqués, il est possible d’ajouter :
  • la fourniture de données sur le plan de la comparabilité et des ensembles de données couverts (en particulier sur les questions relatives à l’offre de drogue, afin de renforcer la capacité de l’agence à mieux suivre cet aspect des politiques antidrogue). Il existe des chevauchements avec la communication de données à l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime.
  • l’intervention de l’office en matière de polyconsommation et d’appui aux États membres dans l’évaluation de leurs politiques nationales antidrogue.
Le renforcement de la coopération avec les pays tiers et les organisations internationales.
En revanche, l’évaluation a été peu concluante au sujet de l’éventuel élargissement futur du champ d’action de l’agence à d’autres substances licites et illicites et aux comportements addictifs.

Tandis que la majorité des représentants des États membres et le personnel de l’agence sont favorables à un élargissement à d’autres substances licites et illicites, telles que l’alcool, le tabac ou les médicaments soumis à prescription médicale, et, dans une moindre mesure, aux comportements addictifs, tels que les jeux d’argent, les parties prenantes à l’échelle de l’UE et les organisations internationales ont fait part d’avis divergents à cet égard.

synthèse du texte par Pierre Berthelet alias securiteinterieure.fr 



A lire également sur securiteinterieure.fr :




Votre attention est le carburant de ma passion.


  Merci pour votre fidélité !
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

remarques et suggestions à formuler à securiteinterieure [à] securiteinterieure.fr

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.